CLASSE DE COMPOSITION EN MUSIQUE ELECTROACOUSTIQUE CRD DE PANTIN

MARCO MARINI ET JONATHAN PRAGER

CURSUS

Présentation

L'enseignement offre un cadre de création, une dynamique et une exigence tant sur le plan musical qu'humain. La classe est ouverte à tous, aux musiciens certes, mais aussi aux plasticiens, danseurs, acteurs, techniciens, compositeurs chevronnés..., à tous ceux qui, passionnés par les sons, souhaitent s'initier, apprendre, jouer, inventer et réaliser. On y pratique la musique électroacoustique de concert, la spatialisation sur acousmonium, les installations in situ, les musiques d’application… et tout ce que la pratique électroacoustique apporte à la vie artistique, à la vie sociale, à l'enseignement et à l'éducation.

On peut y préparer le cursus de composition musicale électroacoustique.

Au passage en second cycle, puis en troisième cycle spécialisé de composition électroacoustique, la formation sera toutefois orientée principalement vers la création de "musique de concert", en filiation avec l’histoire et la culture de la musique électroacoustique.

Ceux qui voudraient s’orienter plutôt vers une pratique spécialisée dans le domaine des « musiques actuelles amplifiées» auront la possibilité d’intégrer la classe dédiée à ce domaine au conservatoire. Ceux qui voudraient s’orienter plutôt vers la composition instrumentale auront la possibilité d’intégrer la classe de composition instrumentale du conservatoire. Des passerelles sont établies entre ces différentes classes de création musicale.

L’objectif des cycles spécialisés est d’accompagner la formation de compositeurs électroacoustiques sachant utiliser professionnellement l’ensemble du champ des technologies électroacoustiques. L’approche de la composition y est organisée à partir des techniques de studio et de l’étude des sons, de manière personnalisée. La large base de compétences techniques amenée par ces études permettra cependant aux étudiants de se tourner vers bien d’autres métiers que celui de compositeur.

Par exemple : assistant musical, régisseur, ingénieur du son, consultant en technologies audio, preneur de son, concepteur de bande-son pour la danse, le théâtre ou le cinéma, réalisateur d’effets spéciaux, directeur du son, metteur en onde, programmeur, design sonore etc.


 

1er cycle : INITIATION

Durée: Un an

Investissement hebdomadaire : Quatre heures de cours collectifs hebdomadaires, trois heures de techniques du son à raison de deux cours par mois environ, et trois heures de travaux pratiques individuels hebdomadaires.

Travail sur l'année : Deux courtes pièces musicales d'environ 5mn. A la fin du premier cycle, un Contrôle écrit évalue les connaissances techniques apprises durant l'année.

Contenu de l’examen

L’évaluation est faite en continu à la fois sur la présence et le travail musical rendu.

La validation de l’examen est faite avec la présentation d'une pièce musicale d'environ 5mn devant un jury extérieur à l’école. Le passage dans le cycle suivant se fait par admission du jury.


 

2ème cycle : Brevet d’Études Musicales (BEM) - Art et Technique des Sons

Durée: Un an.

Investissement: Quatre heures de cours hebdomadaires, trois heures de techniques du son à raison de deux cours par mois environ, trois heures de travaux pratiques hebdomadaires.

Niveau d’entrée: Personnes ayant déjà une expérience dans le domaine audionumérique et n’ayant pas acquis les bases des manipulations de support.

Travail sur l'année : Deux pièces musicales d'environ 7mn. A la fin du second cycle, un second Contrôle écrit évalue les connaissances techniques apprises durant l'année.

Contenu de l’examen :

- Écoute d’une des deux musiques composées dans l’année d’environ 7mn

Diplôme : fin de deuxième cycle (FC2) : BEM - Certificat Arts et Techniques du Son

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concours d’entrée en COP (Cycle d’Orientation Professionnelle) À l’issue du second cycle, l’étudiant doit se prononcer sur son choix quant à continuer en 3ème Cycle court (CEM) ou long (DEM). Dans le second cas, un concours d’entrée en COP est obligatoire pour continuer jusqu’au DEM. Cela implique des cours supplémentaires relatifs à l’UE Culture. Après validation par le jury de l’entrée en COP, le volume horaire de 750h de cours est obligatoire, ce qui représente 2 années.

Il n’est donc pas possible de se prononcer sur ce choix à la fin d’un troisième cycle court (CEM).

-------------------------------------------------------------------------------------------------------


 

3ÈME CYCLE :

Ce cycle est réservé à un enseignement spécialisé destiné soit à des amateurs de haut niveau (filière CEM) soit à de futurs professionnels (filière DEM).

Les cours sont communs aux deux filières.

Changent :

- Le nombre d’unités de valeurs nécessaires au diplôme

- Les cours sont dispensés sous forme de rendez vous individuels avec le professeur au niveau DEM. L’investissement personnel jugé nécessaire pour parvenir au niveau du DEM est évalué à environ l’équivalent d’un travail à mi-temps hebdomadaire.

3ème cycle (court) : CEM

Durée: Une année.

Investissement: Six heures de cours et six heures de travaux pratiques hebdomadaires.

Une grande motivation, une grande disponibilité et une réelle autonomie sont indispensables pour suivre ce niveau efficacement et obtenir son diplôme. Les outils sont assimilés dans les deux années précédentes. La lecture de livres de théorie est indispensable, tous les aspects ne seront pas traités en cours. Les étudiants devront organiser leur travail sur l'année. L'écoute personnelle du répertoire électroacoustique est indispensable.

Travail sur l'année : Deux pièces musicales d'environ 7 à 9 mn.

Contenu de l’examen : 2 Unités d’Enseignement

• UE1 dominante de composition électroacoustique (écoute et entretien devant un jury). Il s’agit de composer une pièce stéréophonique pour le concert entre 7 et 10’, elle sera interprétée avec un orchestre de haut-parleurs. Des parties instrumentales ou interactives peuvent y figurer, mais la dimension d’un " art des sons fixés sur support " doit y être prépondérante.

• UE2 épreuves écrites, 2 contrôles continus : sur les notions d'acoustique et de physique du son, la chaîne audio, traitements audionumériques. La moyenne est nécessaire pour l’obtention du CEM. Ces contrôles à disposition du jury le jour de l'examen.

Diplôme : CEM selon validation du jury

3ème cycle (long): DEM

Esprit : L'année du DEM est consacrée à la composition. Il s'agit de compositions personnelles et de la rédaction du mémoire. Une grande motivation, une grande disponibilité et une réelle autonomie sont indispensables pour suivre ce niveau efficacement et obtenir son diplôme.

Les outils sont assimilés dans les deux premiers cycles. La lecture de livres de théorie est indispensable, tous les aspects ne seront pas traités en cours. Les étudiants devront organiser leur travail sur l'année. L'écoute personnelle du répertoire électroacoustique est indispensable.

Durée : Une année.

Investissement hebdomadaire : MI TEMPS

- Six heures de cours

- Deux journées de travaux pratiques.

Travail sur l'année : Deux pièces musicales d'environ 10 à 12 mn. Une pièce stéréophonique et une pièce multiphonique

- Rédaction d’un travail de recherche personnelle.

Niveau : Diplôme d'études musicales. Vocation à préparer à l'enseignement supérieur ou aux élèves se destinant à une voie professionnelle.

Contenu de l’examen : 5 Unités d’Enseignement imposées + une au choix

Les UE du DEM de composition électroacoustique

- UE 1 Dominante de Composition Électroacoustique / coeff 5. L’UE1 est validée par le Jury

- UE2 Étude et/ou Projet de Recherche / coeff 3. L’UE2 est validée par le Jury

- UE3 Culture Musicale / coeff 1. L’UE3 est validée par les professeurs concernés + un sujet de 10 pages validé par un jury spécifique.

- UE4 Techniques du son / coeff 1. L’UE4 est validée par les professeurs concernés

- UE5 Interprétation sur acousmonium / coeff 1. L’UE5 est validée par le Jury

- UE6 Au choix / coeff 1. L’ UE6 est validée par les professeurs concernés

Constitution du Jury

Le jury est composé d’un représentant du CRD (Directeur, Directeur-adjoint ou toute autre personne mandatée par le Conseil pédagogique) dans le rôle de Président du Jury, et de deux personnes spécialistes en composition électroacoustique (compositeurs-trices et pédagogues) dont l’une au moins est détentrice du CA

Les professeurs sont présents lors des entretiens et peuvent être invités lors de ou consultés après la délibération


 

Détails concernant les UE

1. UE DOMINANTE COMPOSITION ELECTROACOUSTIQUE

Composition de deux oeuvres :

Ø une pièce de musique acousmatique stéréophonique d’une durée comprise entre 10 et 15 minutes. La pièce sera interprétée et commentée avec un orchestre de hautparleurs.

Ø une pièce de musique acousmatique d’une durée comprise entre 8 et 12’ en multiphonie (Octophonie, Quadriphonie, 5.1 ou 7.1).

La pièce stéréophonique faisant l’objet d’une interprétation, les membres du Jury en reçoivent un exemplaire un mois avant l’examen afin d’en prendre connaissance et en apprécier la qualité hors contexte d’interprétation.

2. UE ETUDE et/ou PROJET DE RECHERCHE

Il s’agit de mener une recherche personnelle qui consiste à réaliser un document d’une vingtaine de pages retraçant de manière claire et éloquente le résultat d’un travail de recherche sur un sujet intéressant le domaine des musiques électroacoustiques, de l’art sonore ou des technologies utilisées.

Ce travail peut prendre différentes formes :

Ø Une orientation musicologique

Ø Un développement d’outils logiciels.

Ø Un projet artistique élaboré, en vue d’être présenté à différents partenaires (fictifs) pour une recherche de fond : arguments, cadre, budget de réalisation. Il s’agira de concevoir et réaliser la plaquette dudit projet. La réalisation du projet (souhaitable) n’est aucunement obligatoire

Ø Une émission radiophonique d’environ 30 minutes

Ø Un résumé d’ouvrage

Ø Un film de type entretien, documentaire, happening etc., d’environ 30 minutes

Ces travaux (pièce stéréophonique + sujet de recherche) devront impérativement être terminés à la fin du premier semestre et envoyés au jury un mois avant l'examen. Le non-respect de ces conditions empêche le candidat de se présenter à l’examen.

Le candidat a le choix d’être suivi dans l’élaboration de son étude/projet par un professeur du CRD (Culture/Analyse/Électroacoustique…) mais également par toute personne spécialiste du sujet qui soit extérieure au CRD. L’accompagnateur a pour rôle de valider la pertinence du sujet et accompagner l’étudiant au bon déroulement et suivi de son élaboration. Cet accompagnement se déroule sous forme de rendez-vous ponctuels ou réguliers planifiés selon l’avancée du projet et des besoins exprimés.

3. UE CULTURE MUSICALE

  • Histoire de la musique des XX° et XXI° siècles
  • Analyse de musiques électroacoustiques.

Cette UE comportera des cours de Culture Musicale portant sur les Musiques des XX° et XXI° siècles dispensés par le professeur de Culture et des cours d’Analyse de musiques électroacoustiques dispensés par le professeur d’Analyse Électroacoustique. Ces cours se déroulent sur une période ne pouvant pas dépasser une année dans le cursus. L’UE sera validée conjointement par les deux professeurs en faisant la moyenne des contrôles continus.

Les programmes dispensés sont élaborés par les professeurs concernés. Un sujet écrit d’une dizaine de pages sera à présenter à un jury spécifique « Culture » différent de celui « Composition ». Ce travail sera suivi par le professeur de Culture. La validation de cette UE peut se faire à tout moment dans le cursus. Il est même conseillé de valider cette UE avant le passage en DEM pour alléger le travail à fournir cette année-là.

4. UE TECHNIQUES DU SON

Ø Théorie sur les notions d'acoustique et de physique du son, la chaîne audio, les traitements audionumériques, la psychoacoustique.

Cette UE portera sur les cours théoriques de Techniques du son et sera validée en faisant la moyenne des contrôles continus effectués sur deux ans.

5. UE INTERPRETATION

La pièce stéréophonique présentée en UE1 fera l’objet d’une interprétation sur acousmonium.

L’étudiant devra présenter un projet succinct d’interprétation sous forme de schéma ou programme afin de présenter préalablement au Jury ses intentions.

6. UE AU CHOIX

Les candidats doivent pratiquer une discipline choisie dans la liste suivante ; l’évaluation se fait au sein de chacun des établissements concernés par le biais du contrôle continu (CC) ou de l’examen (Ex).

 
 Discipline Évaluation CRD Montreuil CRD Pantin

 Écriture

     Ex X X

 Analyse d'une pièce instrumentale

     Ex X X

 Composition instrumentale

     Ex   X

 Musiques mixtes

     CC   X

 Pratique corporelle ou danse (niveau minimal BEC)

     CC X X

 Atelier jazz et MAA

     CC X X

 Théâtre

     CC   X

 Techniques Analogiques

     CC   X

 

 Diplôme : DEM qui clôt le cursus.


 

Objectifs musicaux et techniques abordés tout au long du cursus

Objectifs musicaux:

- Préambule à la composition expérimentale, la musique concrète-acousmatique, capter les sons, corps sonores et objets sonores. Constitution d'une première base de sonothèque personnelle.

- Typologie-morphologie de P. Schaeffer. Les caractéristiques des sons. Nommer et classer les sons.

- Les étapes de la réalisation : idées de départ et projet, constitution des matériaux sonores, essai d’articulation, manipulations et transformations, composition.

- Techniques d’écriture de support : montage (généralités, son à l’envers, sons en delta, objet composite/composé, objet construit, fragment, incrustation, interpolation, substitution d’attaque). Micro montage (échantillon, accumulation, motif, cellule, le brassage, la multiplication, mise en vibrations de la matière sonore, granulation).

- Jeu sur le temps : Temps –rythme – durée - figures de temps en musique – histoire du concept. La boucle, Gel, élongation, compression, variation de vitesse.

- Jeu sur l’amplitude (jeu sur les potentiomètres, surfaces de contrôle à commande gestuelle, automations, fragmentations régulières, pulsées, fragmentation par intermodulations, reconstitution de la durée, reconstitution d’un timbre par synthèse).

- Capter les sons : Séquence/jeu et énergie : Énergie, mouvement, espace, couleur.

- Recherche d'une idée musicale, la varier, la travailler pour elle même, faire émerger l'invention du geste et de la mémoire.

- Organisation des énergies : Énergies matérielles (percussion/résonance, frottement).

Gestion globale du sonore (accumulations de corpuscules, flux). Énergies gestuelles (frottement, balancement, rebond). Énergies/Mouvements (rotation, spirale, pression/déformation, flux).

Énergies/lois (oscillation, rebond)…

Les transformations

- Jeu sur la fréquence (transposition fixe et variable, intermodulation).

- Jeu sur le spectre (coloration, timbre, profil de masse, types de filtre, banc de filtres, filtre balayant, commandes croisées, vocoder, prédiction linéaire

- Le timbre, élément moteur de la composition

- Propriétés (la fusion, continuité et texture, lissage et continuité, lissage et rythme,

itération et continuité, timbre et immobilité, temps et perception).

- Les processus qui animent la trame (profils de trames, les trames spectrales, les trames paysages, les trames kaléidoscopes, sens des trames, évolutions et sens associés, vitesse)

- Techniques et ouvertures (procédés et appareils)

Les mélanges (association de deux séquences, fondu enchainé, voie imposée, construction chaine montée sur une séquence jeu, mélange de trois chaines ou plus, thème et variation).

Le bruit composé, le bruit organisé : différents usages du son anecdotique, paysage urbain, paysage nature. De la notion de « paysage sonore » jusqu’à la réalisation in situ. Le cinéma pour l’oreille, parallèle entre les techniques de réalisation du cinéma et de l’électroacoustique.

L’espace : dé-corrélation micro-temporelle, morphologies et figurations spatiales, réflexions sur un espace composé, espace ambiophonique, l’espace source, l’espace géométrique, l’espace illusion, profondeur de champ.

Figures d’espaces, l’interprétation sur acousmonium.

L’écriture multiphonique, de l’espace comme élément musical

Objectifs techniques:

Prise de son créative, montage, micro-montage, granulation, trame, traitements, mixage de nature analogique et numérique.

Notions d'acoustique et de physique du son, la chaîne audio, traitements audionumériques.

Le phénomène sonore, les microphones, le comportement du son dans une salle, la réverbération, la connectique, la console de mixage, l’acousmonium, les traitements dynamiques, le filtrage.

Psychoacoustique.

Outils abordés: Connectique, table de mixage, micros, Mac, Reaper, Usine, GRM Tools et différents Plug-ins de transposition, expansion/compression temporelle, filtrage, réverbération.

- Utilisation des automations et surfaces de contrôle.

- Introduction au MIDI. Réalisation d'instruments électroacoustiques personnalisés.

- Studio vintage