Adaptation et Mise en scène: Virginie Marouzé. Interprétation: Coco Bernardis, Maris Cambois. Création sonore et diffusion : Marco Marini. Création lumière et scénographie : Matthieu Ferry. Régie : Philippe Colin.

Théâtre. Format 1h20

Adaptation du roman « Le non de Klara » de Soazig Aaron


Klara revient d’Auschwitz en Juillet 1945. C’est sa belle-sœur, Angélika, qui la retrouve à l’hôtel Lutétia. Dés son arrivée, Klara dit ne pas vouloir revoir sa fille, âgée de 3 ans, et qui a été recueillie et élevée à l’époque par Angélika. Pendant 1 mois, Klara va tenter de « mettre en mots ». Angélika va recevoir cette parole. Nous avec.

Comment, après Auschwitz, continuer à vivre ? Klara tient debout, marche et parle. Mais peut-elle être encore dans la vie ? Pour répondre à cette question, Klara a besoin de revenir sur ces 29 mois de déportation. Elle le fait avec sa grande et sincère complexité d’être humain.

« Klara est revenue, mais ne nous est pas rendue. 
Klara est revenue, mais ne nous est pas revenue. »

 

 Vidéo à venir


=> Prorgammes

 

Distribution :

Coco Bernardis et Marie Cambois : interprètes

Virginie Marouzé : adaptation et mise en scène

Marco Marini : création sonore et diffusion

Matthieu Ferry : création lumière et scénographie

Philippe Colin : régie

Coproduction CCAM-Scène Nationale de Vandoeuvre, Transversales de Verdun, Cie tout va bien

Avec le soutien de la DRAC Lorraine, du Conseil Régional de Lorraine, du Conseil Général de Meurthe et Moselle et de la Ville de Nancy

"Le Non de Klara".

Adaptation théâtrale du livre éponyme de Aaron Soazig par Virginie Marouzé.

Création musicale électroacoustique.

Compagnie Tout va bien, Nancy.

Février 2011 Lorraine.