Agrigento (2014)

Agrigento (2014)


Une toile pour une toile…

Marco Marini au MuMa ©Jean-­Marie Châtelier
“Agrigento” version courte CD Jef Klak

Le concept «Une toile pour une toile…» consiste à composer une oeuvre musicale pour une toile de peinture. De nature électroacoustique, cette oeuvre est destinée à être jouée sur un dispositif particulier : une interface textile. Cette interface, tissu muni de capteurs et relié à un ordinateur, permet de jouer les sons enregistrés dans l’ordinateur selon différents modes programmés dans le logiciel. L’interface est «découpée» en plusieurs zones correspondant au découpage géométrique des différentes régions de la peinture.

Commande du MuMa* dans le cadre de la rétrospective «Lumières du Nord, Lumières du Sud» consacrée au peintre Nicolas de Staël, «Agrigento» est ma première création musicale née de ce concept. Composée à partir de sons enregistrés en Sicile, à Agrigente, elle rend hommage à l’oeuvre «Agrigente»** de Nicolas de Staël (1953).

*Musée d’Art Moderne André Malraux, Le Havre.

** 1953. Huile sur toile, 89 x 130 cm, Los Angeles, The Museum of Contemporary Art, The Rita and Taft Schreiber Collection

« Agrigento », commande du MuMa, Ville du Havre
Co-production : La Muse en Circuit, Alfortville
Réalisation tissu « Agrigento » : Rachel Brayer
Remerciements : Marie Bazire (MuMa), Wielfried Wendling (La Muse en Circuit), Maurin Donneaud (Xyinteraction), Olivier Sens (Usine Hollyhock), Roland Cahen (ENSCI), Jean-Marie Châtelier (Studio B)


Voir ou télécharger le PDF: Une toile pour une toile - Agigento