Présentation du cursus

Présentation du cursus


CLASSE DE COMPOSITION EN MUSIQUE ELECTROACOUSTIQUE CRD DE PANTIN

MARCO MARINI , JONATHAN PRAGER ET SANTIAGO DIEZ FISCHER


Voir ou télécharger le PDF: Cursus détaillé de la classe d'électroacoustique du CRD de Pantin 2021

L’enseignement offre un cadre de création, une dynamique et une exigence tant sur le plan musical qu’humain. La classe est ouverte à tous, aux musiciens certes, mais aussi aux plasticiens, danseurs, acteurs, techniciens, compositeurs chevronnés…, à tous ceux qui, passionnés par les sons, souhaitent s’initier, apprendre, jouer, inventer et réaliser. On y pratique la musique électroacoustique de concert, la spatialisation sur acousmonium, les installations in situ, les musiques d’application… et tout ce que la pratique électroacoustique apporte à la vie artistique, à la vie sociale, à l’enseignement et à l’éducation. On peut y préparer le cursus de composition musicale électroacoustique. Au passage en second cycle, puis en troisième cycle spécialisé de composition électroacoustique, la formation sera toutefois orientée principalement vers la création de “musique de concert”, en filiation avec l’histoire et la culture de la musique électroacoustique.

L’objectif des cycles spécialisés est d’accompagner la formation de compositeurs électroacoustiques sachant utiliser professionnellement l’ensemble du champ des technologies électroacoustiques. L’approche de la composition y est organisée à partir des techniques de studio et de l’étude des sons, de manière personnalisée. La large base de compétences techniques amenée par ces études permettra cependant aux étudiants de se tourner vers bien d’autres métiers que celui de compositeur. Par exemple : assistant musical, régisseur, ingénieur du son, consultant en technologies audio, preneur de son, concepteur de bande-son pour la danse, le théâtre ou le cinéma, réalisateur d’effets spéciaux, directeur du son, metteur en onde, programmeur, design sonore etc.


1er cycle (1C)

Durée: Une année

Investissement hebdomadaire : Sept heures de cours collectifs hebdomadaires au total (composition, techniques du son, écriture sonore, Studio Vintage, interprétation acousmatique), et trois heures de travaux pratiques personnels hebdomadaires.

Travail sur l’année : Deux courtes pièces musicales d’environ 5mn. A la fin du premier cycle, un Contrôle écrit évalue les connaissances techniques apprises durant l’année.

Contenu de l’examen :

L’évaluation est faite en continu à la fois sur la présence et le travail musical rendu. La validation de l’examen est faite avec la présentation d’une pièce musicale d’environ 5mn devant un jury extérieur à l’école. Le passage dans le cycle suivant se fait par admission du jury.


2ème cycle (2C) : Brevet d’Études Musicales (BEM) – Art et Technique des Sons

Durée: Une année.

Investissement: Sept heures de cours collectifs hebdomadaires au total (composition, techniques du son, analyse, Studio Vintage, interprétation acousmatique), et trois heures de travaux pratiques personnels hebdomadaires.

Niveau d’entrée: Personnes ayant déjà une expérience dans le domaine audionumérique et n’ayant pas acquis les bases des manipulations de support.

Travail sur l’année : Deux pièces musicales d’environ 7mn. A la fin du 2C, un second contrôle écrit évalue les connaissances techniques apprises durant l’année.

Contenu de l’examen :

– Écoute d’une des deux musiques composées dans l’année d’environ 7mn

Diplôme : fin de deuxième cycle (F2C) : BEM « Arts et Techniques du Son »


A la fin du second cycle, l’étudiant.e a le choix de poursuivre en cycle amateur (court) et arrêter au CEM ou continuer deux années et se présenter au concours d’entrée en Cycle Préparatoire à l’Enseignement Supérieur (CPES) ou en Cycle Préparatoire au Diplôme d’Études Musicales (CPDEM). Ce concours d’entrée consiste en un entretien avec un jury constitué par les professeurs de la discipline et un.e représentant.e de la Direction, portant sur les motivations de l’élève à s’inscrire dans l’un des deux cycles.

Les élèves extérieurs au CRD qui désireraient se présenter directement en 3ème cycle devront présenter aux professeurs de la discipline ainsi qu’au jury un dossier contenant lettre de motivation, CV et 20mn de composition musicale en une ou plusieurs œuvres sur CD. Ce dossier devra être envoyé au secrétariat en trois exemplaires au minimum un mois avant la date du concours.

L’élève ayant fait le choix du cycle amateur court (CEM), ne pourra aucunement revenir sur sa décision à la fin de celui-ci. Si il.elle souhaite faire le cycle long par la suite, il lui faudra impérativement présenter le concours d’entrée spécifique, comme en fin de cycle 2. En effet, les deux cursus (CPES et CPDEM) se composent de modules dont le nombre d’heures d’enseignement est fixé à 750 heures minimum.


3ème CYCLE  (3C)

Ce cycle est réservé à un enseignement spécialisé destiné soit à des amateurs de haut niveau (filière CEM) soit à de futurs professionnels (filières CPES et CPDEM).

Les cours sont communs aux deux filières.

Changent :

– Le nombre d’unités de valeurs nécessaires aux diplômes

– Au niveau des deux Cycles de Préparation, les cours sont dispensés de manière collective et également sous forme de rendez vous individuels avec le professeur. L’investissement personnel jugé nécessaire pour parvenir au niveau du DEM est évalué à environ l’équivalent d’un travail à mi-temps hebdomadaire.


3ème cycle court (3C1) : CERTIFICAT D’ETUDES MUSICALES (CEM)

Durée: Une année.

Investissement: Sept heures de cours collectifs hebdomadaires au total (composition, analyse, interprétation acousmatique), et six heures de travaux pratiques personnels hebdomadaires. Une grande motivation, une grande disponibilité et une réelle autonomie sont indispensables pour suivre ce niveau efficacement et obtenir son diplôme.

Le premier semestre est consacré à l’improvisation et la lutherie informatique. L’apprentissage et la maitrise du logiciel Usine, des surfaces de contrôle et la construction de son « instrument électroacoustique » personnel en sont la visée.

Les logiciels spécifiques à la composition de la musique mixte et le temps réel seront également abordés, ainsi que le travail sur l’écriture des partitions traditionnelles ou graphiques, et l’application des divers traitements et transformations du son instrumental ou  électronique.

L’écoute personnelle du répertoire électroacoustique est indispensable.

Travail sur l’année : Une improvisation collective « Live electronics » d’environ 30mn, une pièce acousmatique d’environ 10 mn et une pièce pour un ou plusieurs instruments et électronique d’environ 6 minutes.

Contenu de l’examen : 2 Unités d’Enseignement (UE)

• UE1 dominante de composition électroacoustique (écoute et entretien devant un jury). Il s’agit de composer une pièce stéréophonique pour le concert d’environ 10mn, qui sera interprétée avec un orchestre de haut-parleurs. Des parties instrumentales ou interactives peuvent y figurer, mais la dimension d’un ” art des sons fixés sur support ” doit y être prépondérante.

• UE2 épreuves écrites consistant en deux contrôles continus sur les notions d’acoustique et de physique du son, la chaîne audio, la psychoacoustique et les traitements audionumériques. La moyenne est nécessaire pour l’obtention du CEM. Ces contrôles sont à disposition du jury le jour de l’examen.

Diplôme : CEM selon validation du jury


3ème cycle long (3C2)

Durée : Deux années après réussite au concours d’entrée.

L’élève a le choix entre se présenter en CPES, CPDEM ou les deux. La première année en 3ème cycle (3C1) est commune aux élèves inscrits en CEM et ceux en CP.

Le cursus CPDEM se compose de 4 modules d’enseignement.

Ces quatre modules sont communs aux disciplines instrumentales et ne concernent pas l’enseignement de la musique électroacoustique qui a sa propre organisation.

Le cursus CPES comporte un 5ème module supplémentaire.

Module 5. Connaissance de l’environnement professionnel

Ce module est commun à toutes les disciplines du conservatoire.


CYCLE PREPARATOIRE A L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (CPES)

Le CPES est un cycle d’études non diplômant préparant aux concours d’entrée des établissements d’enseignement supérieur français et étrangers (Pôles Supérieurs, CNSM, CEFEDEM, CFMI…).

La durée du cursus est de 2 à 3 ans avec admission sur concours.

La philosophie de la collaboration dans le cadre des CPES est à l’image d’une « fédération ». L’enseignement de base – les quatre premiers modules- est assuré par chaque établissement partenaire. Le point de convergence est la création du Module « Connaissance de l’environnement professionnel » (Module n°5). Ce module se caractérise par un intérêt pédagogique commun aux 6 domaines et son organisation programmée en sessions réunissant l’ensemble des élèves. Les 6 domaines sont :

  • Domaine Instruments de l’orchestre
  • Domaine Instruments polyphoniques
  • Domaine Art Lyrique
  • Domaine Musique ancienne
  • Domaine Érudition, direction, création
  • Domaine Jazz

Le cursus CPES en composition de musique électroacoustique appartient au Domaine Érudition, dominante composition électroacoustique.

Les détails concernant le Module 5 « Connaissance de l’environnement professionnel » est fourni en annexe à la fin du document “Cursus détaillé” disponible en téléchargement en haut de page.


CYCLE PREPARATOIRE AU DIPLÔME D’ETUDES MUSICALES (CPDEM)

Le DEM étant pour l’instant maintenu dans les cursus des Conservatoires, le CPDEM est de fait un cycle préparatoire diplômant. Il ne prépare pas à l’enseignement supérieur et constitue la fin des études musicales de l’élève.

Il est possible aux élèves de s’inscrire aux deux CP et de passer le concours d’admission. En cas de réussite, l’étudiant.e sera inscrit.e en CPES, suivra l’enseignement des 5 modules et pourra passer son DEM en fin de 3C2.

DIPLÔME D’ETUDES MUSICALES (DEM)

L’année du DEM est consacrée à la composition. Il s’agit de compositions personnelles et de la rédaction du mémoire. Une grande motivation, une grande disponibilité et une réelle autonomie sont indispensables pour suivre ce niveau efficacement et obtenir son diplôme.

Les outils sont assimilés dans les deux premiers cycles. La lecture de livres de théorie est indispensable, tous les aspects ne seront pas traités en cours. Les étudiants devront organiser leur travail sur l’année. L’écoute personnelle du répertoire électroacoustique est indispensable.

Durée : Deux années minimum après réussite au concours d’entrée CP-DEM.

Investissement hebdomadaire : Neuf heures de cours hebdomadaires au total (composition acousmatique en cours collectifs et individuels, analyse, interprétation acousmatique, composition « temps réel et instruments augmentés ») et deux journées de travaux pratiques personnels hebdomadaires (équivalent à un mi-temps).

Travail sur l’année :

– Deux pièces musicales dont une pièce stéréophonique de 12 à 15mn et une pièce multiphonique (octophonie, 7.1) de 10 à 12mn.

– Rédaction d’un travail de recherche personnelle.

Diplôme : le DEM clôt le cursus. Le diplôme permet d’enseigner en conservatoire.

Contenu de l’examen : 5 Unités d’Enseignement (UE) imposées + une au choix

– UE1 Dominante de Composition Électroacoustique (coeff. 5). L’UE1 est validée par le Jury

– UE2 Étude et/ou Projet de Recherche (coeff. 3). L’UE2 est validée par le Jury

– UE3 Culture Musicale  (coeff. 1). L’UE3 est validée en contrôle continu par les professeurs concernés.

– UE4 Techniques du son  (coeff. 1). L’UE4 est validée en contrôle continu par les professeurs concernés

– UE5 Interprétation sur acousmonium (coeff. 1). L’UE5 est validée par le Jury

– UE6 Au choix (coeff. 1). L’ UE6 est validée par les professeurs concernés

Constitution du Jury

Le jury est composé d’un représentant du CRD (Directeur, Directeur-adjoint ou toute autre personne mandatée par le Conseil pédagogique) dans le rôle de Président du Jury, et de deux personnes spécialistes en composition électroacoustique (compositeurs-trices et pédagogues) dont l’une au moins est détentrice du CA. Les professeurs sont présents lors des entretiens et peuvent être invités lors de ou consultés avant la délibération